Les Clapiottes

La structure neutre #2

Me voici en vacances, avec donc plus de temps pour écrire (ouff), ne vous inquiétez pas je suis toujours présente, simplement le rythme est effréné entre boulot, rdv médicaux, les grumeaux..

Voici la suite de la structure neutre, avec un 2ème rdv au goût amer. Petit rappel : suite à la procédure de demande de garde, et après ne pas avoir vu mes enfants pendant 7 longs mois (merci.. @#!?@) nous avons obtenu que je puisse rencontrer mes enfants dans une structure neutre, afin de pouvoir les voir un minimum, ces rendez-vous ont lieu 1fois/mois pendant 2h.

Il faut savoir qu’au préalable de ces rendez-vous je rencontre toujours ma psy 1 semaine avant, et le lendemain des rendez-vous afin de pouvoir débriefer sur ce qu’il s’est passé. Ça permet ainsi de continuer à relativiser, gérer ce qui se passe et ainsi que ça n’ait pas d’impact sur ma vie de tous les jours.

Je les ai donc rencontré à nouveau le 15 juin, j’avais eu de la part de ma cadre 1 journée de congé afin d’être plus sereine pour venir à ce rdv. J’en ai parlé avec la psy, je lui disais que jpensais que ça allait être encore éprouvant moralement et physiquement, mais elle m’avait rassuré en me disant qu’on ne savait pas comment ça allait se passer, et que peut être après le 1er rdv et le déballage des reproches on allait peut être passer à autre chose. Quelle erreur !

Je me suis présentée comme d’habitude 10 min avant, j’ai pu me poser quelques minutes dans la salle avant leur arrivée, ce jour-là il faisait très beau c’était une chance déjà. Ils sont donc arrivés comme prévu à 16h. Et là le froid glacial, durant 30min non-stop.. et pourtant c’est pas faute d’avoir essayé d’entamer la conversation.. jpeux vous dire que 30min avec les mouches qui volent c’est long, même très long… ensuite ils ont décidé de jouer sur un tableau noir dos à moi… je n’ai pu que contempler leurs dos.. ! J’ai eu le droit d’aller craquer quelques minutes dans les toilettes (trop sympa comme endroit..).

3090875077_1_3_DsVPMBOG

Puis après passage de l’intervenant, ils se sont enfin décider à « bouger »é un peu, on a fait quelques parties de babyfoot.. puis ensuite nous sommes allés dehors prendre l’air..et là rebelote l’ignorance totale !! Mais ce n’est pas tout sinon ce serait trop simple..

J’ai pris quelques photos de mes enfants qui jouaient dehors donc, et j’ai déclenché les foudres de ma deuze, qui du haut de ses 13 ans estime qu’elle a un « droit à l’image »…Je me suis entendue dire des choses que je n’aurais pas imaginé même dans le pire des scénario.

Tout d’abord ma deuze aka Pretty L estime que j’aurais dû lui demander, ce que je conçois amplement, mais quand ils répondent « non » à tout ce que je demande, cela me paraissait difficile. Ensuite elle m’a sorti la carte du « droit à l’image », sauf qu’ayant l’autorité parentale et qu’elle est mineure, je suis en droit de prendre des photos si ça me chante.

Ensuite Big J estime que je n’ai qu’à regarder les photos de classe des années passées, qu’il n’ a pas changé de visage ou autre, alors qu’il a grandi tout de même ! S’en est suivi un débat concernant le fait qu’ils ne me parlaient pas au départ c’est parce qu’ils sont fatigués d’avoir fait 45min de route ! J’ai cru défaillir en entendant cela.. et mon fils m’a donc dit que moi qui habite à 10 min j’ai pas de raison d’être HS.. sauf que jlui ai dit qu’étant malade, avec des jours OFF je suis obligée de me présenter même si physiquement je douille. Et là il a eu l’air surpris me questionnant sur ma maladie, alors que je l’avais déjà quand ils étaient avec moi vu que cela a été diagnostiqué il y a 3 ans maintenant. Et il a eu l’air de se rendre compte de sa « bêtise » mais je n’en suis même pas sûre.

Ensuite fut l’heure du départ et comme d’habitude pas de « au revoir », je pense que la politesse est en option encore actuellement..Je leur ai précisé quand même qu’ils serait temps qu’ils avancent, car moi de mon côté j’avance, je vois la psy toutes les semaines depuis le 13 janvier, je fais donc un travail sur moi-même mais de leur côté rien ne bouge, pas un seul n’est suivi en CPEA, ou autre alors que je pense qu’ils en auraient bien besoin. C’est comme si moi j’avançais vraiment, et que eux stagnaient en restant toujours dans la négativité, mais après la volonté de leur géniteur est récompensée.

Voilà maintenant j’ai à nouveau rendez-vous le 21 juillet on verra comment ça se passe, mais maintenant je ne me fais plus d’illusion, ils restent dans leur acquis, sans jamais se remettre en question, donc j’en ai fini de cette souffrance, et peu importe ce qu’ils vont faire, cela glissera sur moi, mais sachant que la porte reste toujours ouverte si besoin.

Je suis quand même fière que mon fils ait obtenu son brevet avec mention AB contre toute attente vu les résultats du brevet blanc, et même si l’obtention est toute relative puisque c’est beaucoup plus facile avec le contrôle continu. Il m’aura quand même alpagué sur Insta à base de « c’est pas grâce à toi », ah bon ? 3 années de collège sur 4 chez nous avec 13.5 de moyenne générale, et 1 année là-bas avec des notes en chute libre finissant … ahem cette bonne blague ! 😀 Tant d’investissement, à le pousser, à checker ses devoirs (à moitié notés), 42 séances d’orthophonie, la mise en place du tiers temps pendant 3 ans.. tout ça pour cette belle ingratitude et cette mauvaise foi.. Comme petit gibus « si j’avais su j’aurais pas venu ».. j’ai un peu cette impression, mais il ne faut rien regretter j’ai ma conscience pour moi 😉

zen-attitude-Chine-massage-sejour.jpg

1 réflexion au sujet de “La structure neutre #2”

  1. ouhla, secouant tout ça !
    pour le droit à l’image, ta conclusion est exacte…. mais c’est fou qu’elle en soit venue à te dire ça 😦
    pour la remarque de ton fils, je suis bien déçue aussi, parce que d’anciennes photos de classe ne remplaceront jamais l’absence d’un enfant 😦 c’est une remarque très « détachée »…..
    c’est bien que tu vois ta psy aussi régulièrement, et juste après la visite avec tes enfants… ça permet de ne pas rester avec des émotions négatives trop longtemps…
    la remarque sur IG, pfff, n’en tient même pas compte ! c’est débile, et tes réponses sont tout à fait justifiées 🙂
    tu as bien du courage, et je te félicites ! continues comme tu le fais, et laisses le négatif coulé sur toi…. je sais que c’est + facile à dire qu’à faire, mais tu peux le faire….
    si tu as besoin de moi, n’hésites pas !
    gros bisous !!!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s